La justice économique pour sortir les filles et les femmes de la pauvreté

La justice économique pour sortir les filles et les femmes de la pauvreté

La justice économique pour sortir les filles et les femmes de la pauvreté

La justice économique pour sortir les filles et les femmes de la pauvreté

La justice économique pour sortir les filles et les femmes de la pauvreté

La justice économique pour sortir les filles et les femmes de la pauvreté

SHARE

Pour l'avant-dernière de nos six semaines de réflexion menant à l'anniversaire d'Aguchita le 13 juin, nous continuons à partager des réflexions sur la manière dont sa vie et sa mission faisaient écho à chacun des six domaines d'intervention de la Congrégation – bien avant qu'ils ne soient définis dans notre Document de Position. Cette semaine, nous réfléchissons à l’approche d’Aguchita face à Justice économique.

Aguchita souhaitait que chaque femme identifie et développe ses propres compétences afin d'en tirer le meilleur parti possible. Dans l'extrait suivant, adapté du livre Aguchita: Miséricorde et Justice, nous lisons comment Aguchita a travaillé pour développer des stratégies durables de développement économique avec les communautés locales, pour garantir une génération de revenus effective et efficace pour les femmes et leurs familles.

Quand les femmes n’avaient pas assez d’argent pour acheter de la nourriture pour leurs enfants, Aguchita les encourageait à broder, coudre et vendre les objets qu’elles avaient confectionnés. Certaines femmes tricotaient des pulls, d’autres fabriquaient des chaussures, d’autres encore cuisinaient. Une fois leurs articles terminés, elles les ont vendus, parvenant ainsi à couvrir le coût des produits de base dont elles avaient besoin. Comme l'a rappelé l'une d'elles : « Nous avions au moins de quoi acheter de la nourriture. » S'il restait de l'argent, il était ajouté à la cagnotte pour essayer de leur apprendre « comment épargner centime par centime ».

Le position de la Congrégation sur la justice économique nous appelle à accroître notre capacité à comprendre la dynamique de l’exclusion économique mondiale, à plaider en faveur de l’amélioration économique et de la transformation sociale, et à élargir programmes et initiatives qui apportent un soulagement pratique à la pauvreté.

L'un de ces programmes : le Centre des femmes Euphrasia au Kenya où nous répondons aux besoins des femmes et des filles des bidonvilles par le biais de sessions d'éducation et de génération de revenus qui les soutiennent sur la voie de la stabilité économique et de l'autonomie.

Aguchita a fait preuve de pragmatisme dans la façon dont elle a aidé les femmes à utiliser et à développer leurs compétences pour devenir économiquement autonomes et a fait preuve de sagesse en leur apprenant comment épargner pour l'avenir. Pas de réponse miracle, mais plutôt une solution visant à apporter un soulagement social et économique à long terme.

Dans votre vie et votre mission : quelle contribution apportez-vous à la justice économique ? que pouvez-vous apprendre de l’approche d’Aguchita ?

DERNIÈRES NOUVELLES
DERNIÈRES PAR CATÉGORIE

EN  /  FR  /  ES

our global presence

AFRIQUE, ILES ET MOYEN-ORIENT

Rép. Dém. du Congo, Kenya, Ouganda, Soudan du Sud

Madagascar, Maurice, La Réunion

Sénégal, Burkina Faso 

L'EUROPE

Belgique, France, Hongrie, Pays-Bas

Italie, Malte, Portugal, Espagne

AMÉRIQUE LATINE

Costa Rica, El Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Panama, Porto Rico

Brésil, Paraguay

Abonnez-vous à notre bulletin

Inscrivez-vous à notre bulletin électronique mensuel pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour concernant la vie, la mission et les apostolats de Notre-Dame de Charité du Bon Pasteur.